Première édition des Rencontres LLCER-tahitien

Première édition des Rencontres LLCER-tahitien

Le jeudi 28 avril a eu lieu sur le site du Tombeau du roi à Arue à l’initiative de Gaëtan Le LU, inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional au Vice-rectorat, la première édition des Rencontres LLCER-tahitien qui rassemblait pour sa première édition les élèves de terminale suivant l’enseignement de spécialité « Langues, littératures et cultures régionales – tahitien » . Les lycées où est enseignée cette spécialité sont Diadème, La Mennais, Paul Gauguin, Sacré-Coeur de Taravao, Samuel Raapoto (pas de terminales exceptionnellement cette année), Taiarapu Nui (Taravao), Tuianu Le Gayic ( Papara) et Uturoa.

Le comité de pilotage de l’événement, constitué des professeurs Pitu Ateni, Annie Chang Ah Sang, Erina Charbonnier et Moea Tetaronia, avait mis au point une organisation parfaite, les différentes phases s’enchaînant avec souplesse. Chaque groupe de lycéens arborait sur son tricot la couleur retenue par son établissement avec le logo annuel du collectif, élu après concours, remporté par un élève du lycée Diadème.


Réunis pour la journée dans la maison paroissiale sur le site, décorée, les lycéens étaient au nombre de 50. Après un petit-déjeuner partagé et les discours d’ouverture de madame la ministre et de monsieur le vice-recteur, la matinée a été consacrée à des conférences liées aux thématiques du programme de terminale. Neuf conférenciers aux compétences culturelles reconnues, accueillaient chacun autour d’une table quelques élèves de lycées mixés autour en les faisant bénéficier de leur savoirs, de leur expérience et en interagissant avec eux.

L’après-midi, sous le signe de la création, comportait une partie artistique imposée, chaque groupe de lycéens ayant à interpréter un chant ou une danse traditionnelle (voir la liste). Certains étant exécutés rarement, il était très intéressant de les retrouver à cette occasion. En contrepoint, un espace de création libre à partir du thème de la journée, ‘0 vau ‘e, permettait aux élèves de s’exprimer à leur manière sur leur « moi » et leur identité. Un chant créé pour l’occasion était entonné pour conclure la journée, dense, ayant tissé des liens entre les élèves qui, dans leurs lycées respectifs, sont fiers de suivre cet enseignement de spécialité qui les fait réfléchir en profondeur tout en honorant la langue, la littérature et la culture polynésiennes. Les retours des élèves et des professeurs sont très enthousiastes.

A l’année prochaine!

Intervenants Thématiques abordées
Mme Flora DEVATINEÉtude d’une œuvre intégrale : Au vent de la piroguière & Tergiversations et rêveries de l’écriture orale
M. Teriivaea NEUFFERCorps et rapport au monde
M. Teraurii PIRITUACorps et rapport au monde
M. Teiva MANOI « Minos »Formes et fonctions de la parole
M. Mote TEIPOARII représenté par le diacre, M. NuupureFormes et fonctions de la parole
M. Vāhi TUHEIAVA – RICHAUD Formes et fonctions de la parole
M. Jacky BRYANTIdentité et altérité
M. Roland SAM Identité et altérité
M. Edgar TETAHIOTUPA Identité et altérité

Genres interprétés :

Établissement Genre
Collège – lycée La MennaisHa’uti ‘ārearea
Collège – lycée Sacré Cœur de TaravaoFai
Lycée Taiarapu Nui‘Ori vāvā
Lycée Tuianu Le GayicPāta’uta’u
Lycée Paul Gauguin‘Ūtē
Lycée Te tara o Mai’ao Pehepehe
Lycée des ILSVRutupahu