Cérémonie de remise des prix du CNRD

Cérémonie de remise des prix du CNRD

Monsieur Philippe LACOMBE, vice-recteur de Polynésie française a procédé ce 18 juin à la remise des prix de la 59ème édition du Concours National de la Résistance et de la Déportation, dont le thème était « Entrer en résistance, comprendre, refuser, résister ». Il était accompagné de Mme Christelle LEHARTEL Ministre de l’éducation et de la modernisation de l’administration, du Capitaine Jean-François DAVID, représentant le contre-amiral Jean-Mathieu REY, de Philippe LEYDET, directeur de l’ONACVG.

Il a rappelé que le concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations et particulièrement de la Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance (CNCVR).

Ce concours scolaire, l’un des plus anciens et des plus mobilisateurs au sein de l’éducation nationale, a pour objectif de perpétuer chez les jeunes générations la mémoire de la Résistance et de la Déportation afin de leur permettre de s’en inspirer en s’appuyant sur la formation historique et civique que leur apporte l’école. C’est aussi l’occasion pour les élèves de se souvenir de l’engagement des Polynésiens, civils et combattants, aux côtés du Général de Gaulle et des forces du monde libre.

Les prix ont été remis aux lauréats suivants :

1ère Catégorie: Travaux individuels collège

Les élèves ont travaillé et composé autour de l’appel du 18 juin du Général de Gaulle et des acteurs de la résistance, métropolitains et polynésiens

1er prix : Tauhiro Poekiva – CAP HCR ; Lycée Hôtelier de Tahiti

2nd prix : Tepoe Kaheitenie – CAP Cuisine ; Lycée Hôtelier

4ème Catégorie : Travaux collectifs collège

1er Prix : Classe de 3ème 6 ; collège de Tipaerui, pour son projet de musée virtuel qui met en valeur les acteurs de la résistance dont certaines figures polynésiennes.

2ème prix : Classe de 3ème 2 et 3 (année scolaire 2019 – 2020) ; collège de Papara, pour leur projet d’exposition sur la résistance, à travers des acteurs métropolitains et polynésiens

Félicitations aux élèves et aux professeurs.