Réussite pour tous

 Réussite éducative pour tous

« La réussite éducative est un pont entre l’école et son environnement, un pont entre l’élève et l’enfant »

La réussite éducative ne se résume pas à la seule réussite scolaire.

Elle fait le lien entre l’École et son environnement, entre l’élève et l’enfant. Pour y parvenir, il faut prendre en compte l’environnement social, familial et culturel de l’enfant pour favoriser la mise en place des meilleures conditions menant à la réussite de tous les parcours scolaires. C’est donc une politique de terrain et de concertation où la rencontre de tous les acteurs qui participent à la réussite éducative de l’enfant à l’intérieur de l’École et à l’extérieur est primordiale. Elle demande une implication et une vigilance constante de la part de tous les acteurs : enseignants, parents d’élèves, élus locaux, associations et acteurs sociaux.

La politique de réussite éducative est une politique interministérielle et partenariale qui implique aussi les ministères délégués de la ville, du handicap, de la famille et des collectivités territoriales. C’est toute sa richesse et sa difficulté. La politique de réussite éducative tient compte de la diversité des territoires car les logiques ne sont pas les mêmes dans les quartiers défavorisés et les zones rurales.

En Polynésie française, la Charte de l’éducation, introduite par la Loi du Pays n° 2011-22 du 29 août 2011, dispose dans son préambule que l’objectif de l’Ecole est la réussite de tous les élèves. Tous les acteurs et les partenaires du système éducatif, œuvrent ensemble pour faire des enfants des citoyens autonomes et responsables, fiers de leur identité culturelle, en mesure de s’intégrer dans la vie sociale et professionnelle, et ouverts au monde.

La réussite éducative passe par la mobilisation de la société tout entière au travers d’actions s’inscrivant dans le cadre du projet éducatif. Ces actions visent notamment à lutter contre l’absentéisme, à prévenir la déscolarisation, à apporter aide et soutien à ceux qui en ont le plus besoin, à assurer des activités pédagogiques et éducatives pendant et hors temps scolaire. Organisées en partenariat avec les associations notamment les mouvements d’éducation populaire, les communes ou les différents services, ces dispositifs ne se substituent pas aux activités d’enseignement ou de formation prévues par les programmes.

Test Video Responsive