La Grande École des Hommes de Métier en Compagnonnage de tradition séculaire offre un large choix de métiers, dépassant l’image des « métiers à l’ancienne », s’adaptant avec expertise et efficacité aux évolutions technologiques de pointe. Les compagnons du devoir et du tour de France accueillent les jeunes à trois étapes clés de leur parcours lorsqu’ils souhaitent :

  • sortir du système scolaire dès la fin du collège pour se former aux métiers proposés dans le cadre du compagnonnage
  • après un bac général, technologique, professionnel pour apprendre un métier manuel, tout en se lançant dans la vie active
  • consolider une expérience du terrain avec un diplôme professionnel déjà en poche

Exemples de réussite des jeunes ayant fait le choix d’intégrer les parcours du Compagnonnage

Prépare aux métiers du commerce, de la gestion, du management RH, de la grande distribution, de la banque.

  • 10 000 jeunes en formation.
  • Plus de 3 000 jeunes en perfectionnement sur le Tour de France.
  • 400 jeunes à l’international.
  • 88 %* de réussite au CAP grâce à un accompagnement personnalisé.
  • 60 pays accessibles sur les 5 continents.
  • 94 %** des apprentis ont un emploi après leur formation.
  • 140 maisons et points de passage partout en France.
  • 38 000 entreprises partenaires.

* Source : Compagnons du Devoir et du Tour de France.
** Source : Enquête « Mesurer le devenir des apprentis » Compagnons du Devoir 2011

Quels sont les métiers les formations des Compagnons du Devoir et du Tour de France ?

Cette liste présente la diversité des secteurs des métiers, de l’industrie aux métiers des matériaux souples, sans être exhaustive :

  • Aménagement intérieur
  • Ameublement-Déco-Mode
  • Métiers du Bâtiment
  • Bouche-Goût-Alimentation
  • Équipement du bâtiment
  • Métallurgie-Production-Fabrication
  • Métiers des matériaux souples

Pour en savoir plus sur la pluralité des métiers et mieux définir son projet, le site de l’ONISEP propose un questionnaire en ligne à l’intention des jeunes en quête de débouchés : http://www.monmetiercompagnons.com/quel-metier-pour-moi

Lutte contre les discriminations et les stéréotypes : Égalité Filles, Garçons, qui peut devenir compagnon ?

Filles et garçons,  chacun peut rejoindre les Compagnons du Devoir et du Tour de France, , selon son choix de formation, son niveau, et ses motivations pour atteindre l’excellence dans un métier choisi et exercé avec passion.

Quelles formations pour acquérir un métier ?

Différents types de parcours sont proposés dans le cadre du compagnonnage :

PRÉPA MÉTIER

Public : les bacheliers généraux et technologiques /étudiants.

Après un baccalauréat d’enseignement général ou technologique, les jeunes en « prépa métier » peuvent obtenir leur CAP en 1 an, avec des enseignements essentiellement professionnels. C’est une année préparatoire, avant d’intégrer le parcours de formation supérieure.

PRÉPA TOUR DE FRANCE

Public : les bacheliers pro et plus de nos corps de métiers ou titulaires d’un CAP connexe.

APPRENTISSAGE

Public : les collégiens ou lycéens, CAP
Le certificat d’aptitude professionnelle se prépare en 2 ans après la 3e, soit au lycée, soit en contrat d’apprentissage dans un CFA des Compagnons, avec des enseignements de culture générale et des enseignements professionnels.
ALTERNANCE

Dans la Grande École des Hommes de métiers en compagnonnage, les jeunes sont tous en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.
Ils suivent leur formation en alternance tout en effectuant une expérience professionnelle chaque année dans une ville différente.

Sources : Onisep

Les différences de la formation des compagnons : mobilités en France, en Europe, et à l’international

En quoi diffèrent les parcours du compagnonnage du système éducatif général ?
Les compagnons du devoir et du tour de France proposent des parcours associant de manière concrète les enseignements généraux et professionnels et une expérience du monde du travail pour tous du CAP à la Licence Professionnelle, servant le principe de la Formation Tout au Long de la Vie.
Le jeune compagnon est amené à passer une année à l’international dans le cadre de son parcours. Par ailleurs, il a la possibilité d’être hébergé dans le réseau des 52 maisons des Compagnons du Devoir et du Tour de France, à proximité de son entreprise. Pendant sa formation, le compagnon est rémunéré à 100 % minimum du SMIC, et devient financièrement autonome, ce qui lui permet de payer son hébergement. À noter également, les compagnons possèdent un réseau étendu d’entreprises travaillant en coopération étroite en faveur de l’accompagnement personnalisé des jeunes.

Voir la brochure de présentation