Le lycée professionnel propose un enseignement en relation avec l’entreprise et ses métiers (période de stage) afin de faire acquérir des compétences et des connaissances générales et professionnelles, dans divers secteurs et à différents niveaux de formation.

L’enseignement que tu y reçois, poursuit deux but, l’insertion professionnelle et la poursuite d’études. En fonction du diplôme préparé, l’une des finalités sera prioritaire.

Un éventail de diplômes

Le lycée professionnel conduit à des diplômes de niveau V – certificat d’aptitude professionnelle, brevet d’études professionnelles et mention complémentaire de niveau V – et à des diplômes de niveau IV – baccalauréat professionnel, brevet des métiers d’art, mention complémentaire de niveau IV.

Les contenus de ces diplômes ont été les premiers à être présentés sous forme de référentiels décrivant les compétences et les connaissances terminales attendues des candidats.

Des points communs avec les autres voies de formation

Comme tous les lycées, le lycée professionnel vise l’obtention du baccalauréat. Aussi, son organisation et sa pédagogie présentent-elles de nombreux points communs avec celles des voies générale et technologique :

  • un perfectionnement dans les disciplines générales : français, mathématiques, sciences, arts, éducation physique et sportive, langues vivantes…;
  • une préparation au brevet informatique et internet (B2i) ;
  • des activités pluridisciplinaires telles les projets pluridisciplinaires à caractère professionnel (PPCP) ou les classes à projet artistique et culturel (PAC) ;
  • une prise en charge individualisée (modules, aide individualisée) ;
  • une possible insertion dans des sections européennes ;
  • une préparation au rôle de citoyen : éducation civique ;
  • un conseil de la vie lycéenne.

Des points spécifiques

Si le lycée professionnel permet, comme le lycée d’enseignement général et technologique, de former des jeunes diplômés et des jeunes citoyens, il présente des particularités qui fondent son identité et son originalité :

Une organisation horaire annuelle et des enseignements en groupes à effectif réduit

Les horaires et les modalités d’organisation du lycée professionnel visent à concilier les objectifs et la finalité des diplômes, les attentes des professionnels et les exigences pédagogiques.

  • Pour les spécialités de CAP, trois grilles horaires structurent l’organisation des cursus en deux ans.
  • Pour les spécialités de BAC PRO, avec la rénovation de la voie professionnelle, on est passé de neuf grilles à deux.
  • Le BEP rénové étant préparé en cours de cursus de baccalauréat professionnel, il n’y a pas de grilles horaires spécifiques pour les nouvelles spécialités de BEP.

Tu travailleras à partir de démarches inductives

Les enseignants s’appuient sur les observations et expériences menées au lycée et en entreprise pour formaliser le modèle explicatif, la règle, la loi, la technique.

Tu travailleras à des réalisations professionnelles

Des réalisations concrètes dans le cadre:

  • du projet pluridisciplinaire à caractère professionnel qui te permet de réaliser en équipe une production ou un service mettant en jeu des connaissances et des compétences appartenant à plusieurs disciplines.
  • des périodes de formation en entreprise (PFE) ou en milieu professionnel (PFMP) afin d’expérimenter et de compléter en situation réelle de production les connaissances et les compétences que tu as acquises en lycée.

Dans toutes les formations conduisant aux BEP et aux baccalauréats professionnels, le PPCP (Projet Pluridisciplinaire à Caractère Professionnel) consiste à faire acquérir des savoirs et/ou des savoir-faire à partir d’une réalisation concrète liée à des situations professionnelles.

Le PPCP une modalité pédagogique innovante

Moderniser l’enseignement professionnel, c’est lui permettre d’utiliser de la manière la plus efficace les techniques pédagogiques modernes et adaptées au milieu.

Le PPCP est une modalité pédagogique innovante qui te fera acquérir des savoirs et/ou des savoir-faire à partir d’une réalisation concrète liée à des situations professionnelles.

L’introduction du PPCP dans toutes les formations conduisant aux CAP et aux baccalauréats professionnels manifeste la volonté de renforcer cette pratique pédagogique originale, issue de l’enseignement supérieur et étendue aux filières générales et technologiques.

Tous les enseignements professionnels comportent des périodes de formation en milieu professionnel obligatoires, dont la durée varie en fonction du diplôme préparé.

Ces périodes de formation en milieu professionnel font partie intégrante de la formation. Elles sont un facteur déterminant de ton insertion professionnelle.

L’intérêt et l’efficacité des périodes de formation en milieu professionnel impliquent que les équipes pédagogiques mettent en place un accompagnement pour toi qui inclut la préparation, le suivi et l’utilisation pédagogique de ces périodes.

L’évaluation par contrôle en cours de formation

Obligatoire pour tous les élèves de lycée professionnel, elle permet d’étaler l’évaluation des compétences terminales de certaines disciplines pour tenir compte du rythme individuel de tes acquisitions.

Une modalité d’évaluation certificative adaptée aux spécificités de la voie professionnelle

Lorsqu’ils sont préparés dans le cadre d’une formation, les diplômes professionnels comportent deux modalités d’évaluation certificative : le contrôle terminal par épreuves ponctuelles et le Contrôle en Cours de Formation (CCF).

Depuis 1990, des textes à caractère pédagogique et organisationnel ont accompagné l’extension progressive du CCF à tous les diplômes professionnels du second degré.

Des locaux et des équipements

Les lycées professionnels bénéficient de locaux et d’équipements qui te permettent de reproduire en grandeur réelle ou simulée les conditions d’exercice des activités professionnelles. L’installation des équipements et des locaux s’appuie sur les guides d’équipement des lycées.

NOUVELLES GRILLES HORAIRES DU BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

Des enseignements obligatoires sont prévus, constitués :

  • d’enseignements professionnels liés à la spécialité du baccalauréat professionnel préparé,
  • d’enseignements généraux également liés à la spécialité, dont une part est répartie dans le cadre de l’autonomie des établissements,
  • d’enseignements généraux « tronc commun » toutes spécialités.

Des activités de projet sont incluses dans l’horaire/élève.

Une période en milieu professionnel de 22 semaines sur le cycle est également prévue.

Les deux grilles horaires (annexe 1 et 2) tiennent compte des enseignements qui seront spécifiques à certaines spécialités :

  • un enseignement de sciences physiques et chimiques,
  • un enseignement d’une deuxième langue vivante.

Les grilles horaires qui maintiennent l’équilibre horaire actuel entre l’enseignement général et l’enseignement professionnel indiquent un horaire/élève de référence pour le cycle de trois ans et un horaire/élève annuel indicatif.

Consulter les grilles horaires