Collège 2016 : tout savoir sur la réforme

La refondation de l’École de la République place la qualité des apprentissages au cœur de l’action engagée et annonce que les contenus d’enseignement doivent évoluer pour garantir l’acquisition des connaissances et des compétences selon une progression cohérente et adaptée aux apprentissages. 2016 sera une année déterminante au cours de laquelle seront mis en œuvre les nouveaux programmes de la maternelle, de l’école élémentaire et du collège.

Grâce à cette réforme en profondeur, le nouveau collège devra mieux enseigner les savoirs fondamentaux, former à d’autres compétences et avoir un fonctionnement quotidien assoupli pour s’adapter à la diversité des besoins des élèves. Cette année doit donc être l’occasion pour les équipes d’EPS, lors des réunions pédagogiques régulières, d’anticiper la mise en place des nouveaux programmes, modifier les pratiques d’enseignement et expérimenter de nouvelles organisations pédagogiques. Au nom de l’équité, le collège doit offrir des réponses différenciées pour permettre à tous les élèves de construire les connaissances, capacités et attitudes chargées de garantir à chacun, à l’issue de la scolarité obligatoire, la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

La mise en place de la réforme nécessite que tous les enseignants d’EPS soient formés. La formation disciplinaire proposée couvre l’ensemble des besoins nécessaire à la mise en place de  cette réforme :

  • les nouveaux programmes du cycle 3 (CM1 CM2 6e) et du cycle 4 (5e 4e 3e) et le projet EPS
  • le nouveau livret scolaire de la scolarité obligatoire, l’évaluation et le nouveau brevet
  • les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires intégrés pendant les heures de cours ; la pédagogie de projet dans ce cadre nouveau
  • l’Accompagnement Personnalisé à la place des heures de cours

Le document de stage support des échanges permet de cerner les points de vigilances et les leviers à manipuler pour réécrire les projets d’EPS et modifier les pratiques professionnelles. Suite à ces formations, je vous adresse à tous mes encouragements pour assurer la mise en œuvre d’une EPS au service de la réussite de tous et je sais pouvoir compter sur l’engagement de chacun, malgré les conditions difficiles, pour proposer un enseignement de qualité aux élèves qui nous sont confiés afin de leur permettre de mieux apprendre pour mieux réussir. Je souhaite que durant cette année charnière, l’ensemble des enseignants d’EPS de l’académie invente, crée, innove et surtout ose afin de préparer cette réforme incontournable et faire du collège un lieu d’épanouissement et de construction de la citoyenneté, une communauté où l’expérience individuelle et l’activité collective sont privilégiées.

Rigottard Didier

IA IPR EPS de la Polynésie Française.